Thermique, Eclairage dans les bâtiments et environnement

Home / Thermique, Eclairage dans les bâtiments et environnement

Chaque jour, l’actualité nous rappelle l’importance des changements climatiques et de la gestion environnementale et financière de l’industrie nucléaire. Cette actualité met en évidence l’urgence de réduire nos consommations d’énergies, qui interviennent de façon majeure sur les transformations et risques technologiques de notre biosphère.

 

Certains peuvent imaginer des solutions énergétiques de substitution tels que le nucléaire à haute température de quatrième génération, la domestication généralisée de l’énergie solaire, ou même plus utopiquement la société hydrogène avec l’avènement de la fusion nucléaire contrôlée.

 

Mais pour les proches années à venir seules les technologies économes en énergie peuvent nous permettre de répondre aux besoins énergétiques essentiels des habitants de notre planète pour un développement économique soutenable et durable.

 

Nous avons pris l’habitude de consommer avec excès une énergie accessible et bon marché. Or ce comportement dispendieux a des répercussions catastrophiques sur notre environnement. Notre mode de vie est fondé sur l’usage massif des énergies polluantes que sont le pétrole, le charbon, le gaz naturel et l’uranium.

 

Cependant, la conception architecturale bioclimatique s'inscrit dans la problématique contemporaine, liée à l'aménagement harmonieux du territoire et à la préservation du milieu naturel. Cette démarche, partie prenante du développement durable optimise le confort des habitants, réduit les risques pour leur santé et minimise l'impact du bâti sur l'environnement.

 

La valorisation de l'éclairage naturel dans la conception architecturale bioclimatique répond à un double objectif de recherche du confort visuel et de maîtrise des consommations énergétiques.

 

Donc, la maîtrise de l'éclairage naturel est primordiale dès la conception du bâtiment pour garantir un confort visuel aux occupants et éviter les inconvénients ; comme les apports thermiques, l'éblouissement et les nuisances sonores.

 

Cette recherche a plusieurs objectifs

 

  1. L’objectif principale de cette étude est d’évaluer quantitativement et qualitativement, les performances lumineuses à l'intérieur et à l'extérieur du bâtiment.
  2. Assurer pendant la journée un éclairage naturel suffisant quantitativement et qualitativement.
  3. Choisir le type d’éclairage naturel adéquat à l’usage des bâtiments.
  4. Gérer les baies vitrées et leurs protections solaire afin d’obtenir un confort thermique et visuel de qualité dans l’espace de travail.
  5. L’apport pédagogique dans l’enseignement de l’architecture est de sensibiliser les étudiants au contrôle des ambiances lumineuses.
  6. Beaucoup de citoyens consomment inconsidérablement et gaspillent l’énergie, c’est principalement par manque d’informations et de conseils.
  7. Promouvoir l’efficacité énergétique auprès du grand public et l’inclure dans des actions pédagogiques dans l’environnement scolaire constitue donc un enjeu essentiel.